forum rpg inspirée de l'univers de Vampire Knight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pleins de pré-liens vous attendent juste ici nous recherchons notre directeur, les chefs de dortoirs, et encore des familles de sang-purs. N'oublier pas les Scénario.
Le sondage pour le thème du bal est ouvert pour une durée d'une semaine. La prochaine version est presque fini et bientôt prête à être installée.

Partagez | 
 

 Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mar 5 Juin - 14:21


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Fatiguée, voilà dans l'état dans lequel se trouvait la jeune femme. Elle ne cessait de se couper en deux pour satisfaire tout le monde. Empêcher la Day Class de dégénérer lorsqu'elle vois un Night Class ou bien encore essayer de bien étudier pour avoir de bons résultats. Sans compter qu'elle se fait énormément de soucis pour son ami Takashi. Elle voyait bien que quelque chose n'allait pas, mais le jeune homme restait silencieux et dans le mystère le plus total. Elle essayait de se dire que ça lui passera, mais ça dure...

Ce soir encore, Takashi n'est pas là, laissant la jeune Yume dans sa solitude. Tout s'était bien passé, la Night Class était en cour et Yume faisait sa ronde. Lorsqu'elle surpris deux étudiantes de la Day Class roder près des classes. "Hey ! Vous n'avez rien à faire ici !" Elle avait courut après les jeunes filles jusqu'à prendre leur nom et les sanctionner. Mais en courant après elles, elle était tombée et s'était fait mal au niveau du genoux, surement un morceau de verre. Elle alla se poser au bord de lac, fatiguée. Elle ne prêtait plus attention à son genoux, elle voulait juste dormir.

   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : chef de clan Tsukino, ange gardien de Yume, président de la night club, prince
Messages : 134
Date d'inscription : 04/06/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mar 5 Juin - 15:22


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Les traits tirés sur le visage de la chargée de discipline, inquiétait le président de la night classe. Il avait dit au directeur que c'était une mauvaise idée qu'elle s'occupe de la discipline des humains. Mais qui était-il pour prendre des décisions pour l'enfant qu'il avait abandonné, même si c'était pour son plus grand bien. La-dessus Aiichiro, ne regrettait pas sa décision. Yume avait grandie correctement, sans de menace permanante sur sa tête, car il le sait qu'il n'aurait pas pu être toujours présent pour la protéger. Elle qui est son tout, cette jeune femme qu'il regarde grandir, sans imposer sa présence. Un jour, elle sera sienne, il le sait. Un jour, elle se souviendra de qui elle, de qui il est. Et ce jour-là, le prince ne se sentira plus seul, une personne qui l'aimera vraiment sera à ses côtés, pour toujours.

La fenêtre de la classe ouverte, Aiichiro regarde la silhouette qu'il observe depuis le début du cours courir après deux étudiantes de la day classe, une chose rare se produit. Il sourit amusé, connaissant les gestes de la chargée de discipline. Puis d'un coup, toutes les têtes se tournent vers l'extérieur. Une odeur de sang, un sang fruité, sucré, qui se répand doucement. Le président de la classe de nuit se lève d'un coup, rangeant calmement ses notes dans son sac de cours. Un seul de ses regards informe les autres qu'ils n'ont pas le droit de le suivre. Aiichiro ouvre la fenêtre en grand, avant de sauter pour se réceptionner parfaitement sur ses jambes.

Il se met à marcher en suivant l'odeur du sang, tout en sortant un mouchoir en tissu blanc de sa poche. Cadeau d'une jeune fille quand elle avait dix ans, le jour où elle lui a demandé quand était son anniversaire. Ce jour-là, il n'a pas su répondre, ouvrant la bouche comme un poisson rouge, se retrouvant destabilisé et aimant encore plus cette enfant. Ses pas le conduise au bord du lac. Tenant le mouchoir d'une main, il laisse choir son sac de cours sur le sol.

Avant d'être lui tout simplement.  Tu vas bien Yume ? Tout en lui parlant, il cherche la source de l'odeur qui est plus forte. Peut être qu'il pourrait la mordre, là, maintenant. Elle redeviendrait vers lui, ils pourraient partir tout les deux faire le tour du monde si elle le souhaite. Oh! Tu t'es encore blesssée. Il lui sourit tendrement, caressant la joue de la jeune femme. Ne bouge pas, je vais te soigner. Sauf qu'il n'a qu'un mouchoir, pas deux. Quoi qu'il lui a déjà effacé la mémoire depuis qu'elle est devenue humaine pour qu'elle oublie celui qui a essayé de la tuer.

   
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mar 5 Juin - 23:42


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Les yeux fermées elle profitait de la douce brise qui s’offrait à elle. Le calme de la nuit l’apaisait, elle n’a jamais sue pourquoi, mais elle se sentait toujours plus à l’aise dans l’obscurité de la nuit, peut-être parce qu’une part d’elle reste enfouie dans les ténèbres. Une part de son passé lui ait inconnue et malgré qu’elle essaye de ne pas y faire attention, elle se pose des questions. Alors elle profite de ses doux moment de solitude pour lâcher prise.
Son genoux commençait à piquer et elle soupira. Bon sang elle n’a pas été prudente, toute la Night Class a due être alerter. Elle passe une main dans ses cheveux et se contente de garder les yeux fermer quand soudain elle sursaute en entendant une voix familière. Tu vas bien Yume ? Elle ouvre les yeux, deux yeux ronds, oh non, l’homme qu’elle admire le plus au monde se trouve en face d’elle. Aiichiro-Senpai, celui qui l’a sauvé et qui a pris soin de venir la voir durant toute ses années. Grâce à lui elle aune vision du monde des vampires qui reste belle, elle continue de croire que les vampires ne sont pas tous mauvais ! « Senpai... » Ses joues deviennent rouge. Oh non la catastrophe. « Oh! Tu t'es encore blessée. » Elle voulut se relever mais manque de tomber elle se rattrape comme elle peut au président de la Night class. « Je suis désolée.  Ce n’est rien, je suis juste tombée, j’irai désinfecter et mettre un pansement.» Elle ne voulait pas qu’il se salisse les mains de son sang. Elle ne voulait pas qu’il se rabaisse à l’aider. Au fond elle avait que si on les vois il ait des ennuis, qu’on lui pose des questions. Elle savait parfaitement que les autres élèves de la night class avait remarqué la façon qu’elle avait de le regarder. Comme-ci il était le soleil de ses nuits, comme-ci elle le redécouvrait à chaque fois qu’elle le voyait. Elle s’est toujours sentie reconnaissante de l’avoir aidé et dans un sens avait toujours peur de le déranger. « Désolée, encore une fois tu me viens en aide... » Elle baissa les yeux gênée. Elle était intimider. Le savoir près d’elle, si près d’elle lui donnait une sensation étrange qui parcourait le long de sa colonne.

   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : chef de clan Tsukino, ange gardien de Yume, président de la night club, prince
Messages : 134
Date d'inscription : 04/06/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mer 6 Juin - 0:53


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
L seule moment où Aiichiro parait plus vivant, chaleureux est en présence de Yume. Comme maintenant où elle est seule au bord du lac. Son sac de cours poser un peu plus loin, le président de la night classe lui pose la main sur l'épaule avant de lui parler. Le regard qu'il lui lance, est toujours le même. Il la dévisage, attendant une réaction de sa part "... Senpai... ". Et là, il rigole faiblement en la voyant rougir. Il lui suffira juste de planter ses canines dans son cou et de lui faire boire son sang pour qu'elle soit sienne. Mais Aiichiro veut qu'elle le souhaite d'elle-même à la place de la forcer. Son regard se pose sur les genoux écorchés, et il  se force à rigoler, se contrôlant surtout pour ne pas le boire.  " Je suis désolée.  Ce n’est rien, je suis juste tombée, j’irai désinfecter et mettre un pansement " Elle parle tout en se relevant. Et lui, ne bouge pas sachant très bien qu'elle va devoir se tenir sur lui. Il ne s'attendait pas par contre à ce qu'elle perde l'équilibre, et se retrouve contre lui. C'est des moments comme ça, qu'il chérit plus que tout. Pouvoir la serrer un instant contre lui. Sentir son coeur battre contre son torse tout est parfait si il n'y avait pas l'odeur du sang si sucré qui chatouille ses narines. " Désolée, encore une fois tu me viensen aide.

Sans rien dire, il la soulève du sol, passant un bras sous ses genoux et une main se posant dans son dos. "Je serai toujours là pour t'aider, Yume" dit-il en se déplaçant vers le tronc d'un arbre mort pour l'y déposer doucement. "Tu aurais dû rentrer directement dès que tu es tombée." Sa voix est remplit d'un repprochement, alors qu'il passe délicatement sa main sur la première blessure pour l'empêcher de saigner avant d'effacer toutes traces de sang. "Comment se passe tes cours ?"  La question est peut être bête, mais il veut savoir si elle n'est pas trop fatiguée entre ses cours et ses charges.

   
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mer 6 Juin - 17:22


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Elle se sentait affreusement gênée de se montrer dans cet état. Elle qui fais toujours attention, elle avait fauté. Certes ce n’est qu’une chute, mais ici une chute peut vite dérailler. Yume ne savait jamais réellement comment se comporter avec le vampire en question, pourtant il l’a vue grandir, mais elle a toujours trouvé très mystérieux et n’a jamais compris pourquoi il s’entêtait à prendre soin d’elle et à lui donner de l’attention. Plus d’attention qu’à certain vampire de son rang. Le vampire de sang-pur n’a que l’embarras du choix autour de lui, toutes rêveraient de se lier à lui, que ses beaux yeux marrons les transperce et qu’il daigne même de leur adresser un sourire. Pourtant elle n’avait besoin de ne faire aucuns efforts Yume, juste c’était devenu normal. Mais au fond jamais elle ne s’y fera.  Yume a toujours eut la fâcheuse manie de se dévaloriser et ça elle ne s’en rend même pas compte.

Aiichiro la pris alors dans ses bras comme un jeune homme porterait une mariée. Le cœur de la jeune fille fit un bon, et serra ses mains contre son cœur. Ça fait mal, elle ne sait pas pourquoi mais c’est une douleur qui lui tape si fort qu’elle pourrait avoir envie de mourir et pourtant elle trouve ça agréable. Est-ce ce que l’on appelle l’amour ? Yume ne s’est jamais posé ce genre de question, ne s’accordant que très peu de temps pour sa vie personnelle. Il déposa la jeune femme au pied d’un arbre avec une telle élégance qu’elle se contenta de le fixer ébahie. "Tu aurais dû rentrer directement dès que tu es tombée." Elle se mord la lèvre, oui elle aurait dû. « Je sais… Mais j’ai plus fais attention à la douleur et j’avais besoin de me retrouver seule, de me poser loin de ses filles qui ne respectent rien ! » Elle avait fait une moue boudeuse sur la fin de sa phrase en insistant sur le rien. Elle avait le don de les trouver exaspérante à ne jamais écouter. Très vite le président de la classe de nuit s’occupa de sa blessure et se fut comme-ci elle n’avait jamais rien eut. "Comment se passe tes cours ?" Elle sourit et se gratte la tête. « Euh bien merci… » Au fond elle dormait la plupart du temps en cours. Après ses rondes elle faisait ses devoirs et devait prendre sa douche. Sans compter les élèves qui essayent de fuir en pleines nuit. Yume ne dort jamais complètement. « Même si je dois t’avouer être fatiguée… j’avais besoin de me poser. » Elle se mit à rire nerveusement, il risque de s’inquiéter et elle ne veut pas. « Mais je te rassure ça va hein. »

   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : chef de clan Tsukino, ange gardien de Yume, président de la night club, prince
Messages : 134
Date d'inscription : 04/06/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Mer 6 Juin - 20:24


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Il n'était pas surprit qu'elle se soit encore une fois blessée. Depuis que leur mère l'a transformé en humaine, Yume se comporte comme eux, se blessant sans y faire attention. Les fois où Aiichiro venait lui rendre visite, il passait son temps à la soigner, utiliser ses dons de vampire pour ça. Une manière d'enlever la peur dans les yeux de l'enfant, même si elle se jetait dans ses bras, chose qui lui manque. Depuis quand n'est-elle pas venue se coller à lui, entourer son cou de ses bras et poser sa tête contre son torse. Il l'a voit grandir, changer, voit la femme humaine qu'elle est devenue et la vampire qu'elle sera un jour.

Jouant son rôle de grand-frère, même si Yume n'est pas au courant, le président de la night classe, la porte comme la princesse qu'elle est, aussi bien dans son coeur que le rang que lui procure sa véritable famille. Il la pose délicatement au pied d'un arbre avant de s'accroupir devant elle. Posant une main délicatement sur le premier genoux, il se met à lui faire la conversation. Non pas par obligation, mais car il s'inquiète pour elle. " Euh bien merci…" Il lui lance un regard attendant une autre réponse, tout en attrapant son autre jambe qu'il soulève pour que le genou blesser soit à quelques centimètres de sa bouche. "Même si je dois t’avouer être fatiguée… j’avais besoin de me poser. " Et la réponse qu'il attend se fait enfin entendre. Son visage qui s'approchait de la blessure de la jeune fille se recule, alors qu'il la regarde. Elle rigole avant de rajouter ""Mais je te rassure ça va hein. ".

Il pourrait ordonner aux autres de s'occuper du travaille du Yume. Mais l'image de son meilleur ami pourchassant les humains, lui vient à l'esprit. Aiichiro secoue la tête pour chasser cette pensée. "Je peux t'aider, si tu le souhaites." Il rapproche ses lèvres de la dernière blessure et murmure d'une voix douce, Fermes les yeux, je vais refermer ta blessure." Il n'attend pas une réponse, pour poser sa bouche sur le genoux. Il ferme les yeux, se retenant de sortir ses canines pour les planter et boire le sang qui l'appelle. A la place, il donne un coup de langue pour que la blessure se referme. Le moment ne dure qu'une fraction de seconde. Et pourtant, il entend son coeur ou celui de sa soeur battre à tout rompt.

Il relâche la jambe avant de se laisser choir sur le sol. Son regard sombre se plante de celui plus claire de la jeune femme, il pose sa main sur sa joue, caressant la peau de son pouce. Il fut un temps où tu me disais tout, Yume. Ces moments-là me manque. Il lui sourit tendrement, arrêtant son geste pour remettre une mèche de cheveux derrière l'oreille de l'étudiante.

   
belle âme


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Jeu 7 Juin - 17:09


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Yume était complétement déstabilisée, et même si elle fréquentait ces créatures de la nuit tous les jours elle devait s’avouer qu’elle était complètement dépassée par leur pouvoir. Aiichiro soigna les blessures de la jeune fille, elle se laissa faire sagement, après tout elle ne pouvait pas lutter, pas contre lui. Elle se contentait de le regarder, comme obnubilé par chacun de ses actes toujours aussi gracieux. Il finit par reposer la jambe de la jeune fille et prononça une phrase qui l’a figea. « Il fut un temps où tu me disais tout, Yume. Ces moments-là me manque. » Elle baissa les yeux comme attrister, au fond elle n’avait rien contrôlé. Elle s’était contentée de grandir en accomplissant ce qu’on attendait d’elle tout en étant une bonne amie pour Takashi. Takashi n’a jamais compris son adoration pour Aiichiro et pourtant il ne l’a jamais laissé tomber.

« C’est juste que tu es un homme très occupé de par ton rang, alors je n’ai pas envie de te causer du souci ou de t’embêter avec des trucs de fille. » Elle lui sourit, pourquoi a-t-il le regard si triste quand il l’a voit. « Tu ne te confie jamais toi aussi… tu as l’air tout le temps triste et seul. » Elle frissona à son contact et le regarda sans bouger. Après quelque seconde elle lui souria timidement et doucement posa sa main sur sa joue. « Qu’ai-je fais pour que tu me regarde toujours avec cet air triste .. ? »


   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : chef de clan Tsukino, ange gardien de Yume, président de la night club, prince
Messages : 134
Date d'inscription : 04/06/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Jeu 7 Juin - 17:38


   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Son regard ne la quitte pas quand il lui dit ses mots. Avant, elle courrait toujours vers lui, s'accrochait à ses jambes pour lui expliquer sa journée avec leurs parents. Il se souvient de tout comme si c'était hier. De la promesse qu'il lui fit avant, la promesse qu'il lui a fait après. De la protogée et d'être toujours là pour elle. Sauf qu'ils ne sont pour le moment du même monde. Et ce fait le rend malade. L'enfant qu'elle était, cette princesse qui se hissait sur la pointe des pieds dans son lit juste pour se blottir contre lui. Il se souvient du regard appeuré, des larmes coulant sur ses joues quand elle a vu ses canines chez le directeur. De ses bras entourant ses jambes la deuxième fois qu'il l'a vu, humaine. Et de son prénom qu'elle a hurlé pour l'empêcher de partir. Sa Yume, sa princesse qui était fière de devenir son épouse pour n'être jamais séparé de lui. Sa Yume, cette humaine à qui il veut construire un monde sans danger pour elle. Dès qu'il remet la mèche derrière son oreille, Aiichiro, lui sourit tristement. La voir pour le moment est la seule chose qu'il peut faire.

" C’est juste que tu es un homme très occupé de par ton rang, alors je n’ai pas envie de te causer du souci ou de t’embêter avec des trucs de fille. " Occupé par son rang ? N'est-ce pas elle qui l'attendait sur les marches des escaliers lors de la création de la night classe. Elle qui encore trois ans avant, venait lui rendre visite et s'endormait en l'attendant. Aiiricho, ne quitte pas son regard, il serait si facile pour lui de savoir ce qu'elle pense, vraiment. Si facile et pourtant, le moment n'est pas encore venu. " Tu ne te confie jamais toi aussi… tu as l’air tout le temps triste et seul. " Il cligne des yeux, se recule en voyant sa main s'approcher de son visage. Il ferme les yeux quand elle la pose timidement sur sa joue. " Qu’ai-je fais pour que tu me regarde toujours avec cet air triste .. ? " A cette question, le vampire lui sourit, se penchant pour que son nez touche celui de la jeune fille. "Tu ne m'appelle plus Aiichiro-sama.". Et il éclate de rire en se reculant.

Ses mains poser derrière son dos, le chef du clan Tsukino, rejette sa tête en arrière pour profiter de la légère brise. Depuis toujours, il détourne les question de la jeune femme, pour ne pas lui répondre. Il inspire une grande bouffé d'air avant de se redresser. "Tu ne devrais pas poser des questions dont tu sais que tu n'auras pas la réponse.". Lui dire qu'il se sent seul, qu'il la voit tomber amoureuse de l'autre alors qu'il l'aime depuis si longtemps. "Un jour, tu le sauras, ma petite princesse". Il enlève la veste de son uniforme pour les poser sur les épaules de sa soeur. "En attendant, si tu me disais ce qui te tracasse autant ?". Et, il lui sourit.
 

   
belle âme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Sam 9 Juin - 23:24


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Elle savait très bien que sa conversation avec le sang-pur ne lui donnerait aucune réponse, aucunes réponses aux questions qu’elle se pose. Peut-être que ce n’était pas encore le moment. Elle baissa les yeux tandis qu’il frôla son nez avec le sien. "Tu ne m'appelle plus Aiichiro-sama." Elle relève les yeux vers lui pendant qu’il s’éloigne en rejetant la tête en arrière tandis qu’il rigole. La jeune femme ne rit pas elle fronce les sourcils. Encore une fois il évite les sujets qui le dérange. Très bien puisque c’est comme ça, tant pis. "Tu ne devrais pas poser des questions dont tu sais que tu n'auras pas la réponse." La jeune fille tourne la tête pour détourner le regard toujours froncé. « Ouai je crois que j’ai compris. » La jeune fille était perturbée de ne pas savoir d’où elle venait. Même si elle ne manquait de rien que le directeur Eirin l’a élevée comme sa propre fille. "Un jour, tu le sauras, ma petite princesse" Elle ouvre de grands yeux, comme-ci ça confirmait ce qu’elle pensait, il sait des choses…

Il se leva et posa sa veste sur ses épaules elle sursauta perdue dans ses pensés. "En attendant, si tu me disais ce qui te tracasse autant ?" Elle leva les yeux vers lui silencieuse… Ce qui l’a tracasse, tout et rien à la fois. « Rien je te l’ai dit je suis juste fatiguée. » Elle sourit à l’homme se trouvant face d’elle. Comment lui dire que celui qui partage ses nuits de ronde l’inquiète, comment dire qu’elle se pose milles et une questions sur le président et elle. Elle baissa les yeux et se retiens de pleurer. Ne craque pas. Pensa-t-elle. Elle ne voulait pas pleurer devant lui… « Ce n’est rien. Ne t’inquiète pas. Juste je dois manquer de sommeil. » Elle releva les yeux vers lui et son cœur se brisa… Comment un homme comme lui pourrait donner autant d’intérêt à une humaine comme elle ? Elle se le demandait sans cesse.

   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : chef de clan Tsukino, ange gardien de Yume, président de la night club, prince
Messages : 134
Date d'inscription : 04/06/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Dim 10 Juin - 15:27


   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Pourquoi est-il triste en la regardant. Aiichiro, hésite à répondre à cette question. Il est triste car elle n'est pas près de lui, qu'il est seul, qu'il se sent seul. Personne ne le connait vraiment. Il est triste car elle est sa seule famille et qu'elle l'a oublié. Alors, il lui ment, éclatant de rire comme le jour où le directeur l'avait appelé car Yume essayait de s'habiller toute seule. Il avait rigolé, tellement rigoler laissant tomber la pression qu'il avait accumulé depuis la mort de leur parent et le fait qu'il l'avait confié à quelqu'un. Alors que lui, essayait de survivre auprès des autres et surtout du Sénat. Chaque mois, il lui rendait visite, jouant avec elle. La faisant travaillant pour l'école. Yume qui au départ avait eu peur de lui en comprenant qu'il était un vampire, pouvait passer des jours à l'attendre devant la porte de sa maison. Et dès qu'elle le voyait, elle lui sautait dans les bras.

Elle fronce les sourcils alors qu'il rigole. Il se doute de ce qu'elle pense, de ses questions qui n'ont pas de réponse et dont il est le seul à pouvoir les lui donner. Sauf que même si il voudrait qu'elle se souvienne de lui, de qui il est, de son rêve d'enfant. Il ne fera rien. Restant juste son ami qui lui construit un monde où elle ne sera jamais blessée, où elle sera protégée.

Alors Aiichiro, lui cache la vérité. Et se comporte comme son grand-frère. Enlevant sa veste pour la poser sur ses épaules. "Ce n’est rien. Ne t’inquiète pas. Juste je dois manquer de sommeil." Il lui sourit à sa réponse, hochant juste la tête tristement.

Le prince s'installe dos contre l'arbre, avant de la tirer contre lui. Une de ses mains se glisse dans les cheveux de la belle. Son autre main lui tient le menton pour mieux chercher les doutes de la demoiselle dans son regard. Et là, sans rien dire, il effleure ses lèvres des siennes. La main dans les cheveux descende jusqu'à la nuque, pour mieux la pousser vers lui. Il ne fait rien d'autre que sentir ses lèvres contre les siennes. Et comme si rien ne s'était passé, il la relâche. Posant sa front contre le sien. "Dors, je surveille ton sommeil. "


 

   
belle âme


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   Dim 1 Juil - 0:12


   
   

   

   
Aiichiro& Yume

   

 

   
Il s’installa contre l’arbre, en la tirant contre lui, la belle Yume se sentit partir, elle n’osait rien dire. Pourquoi ? Car au fond le voir proche d’elle lui faisait du bien, comme-ci une part d’elle se sentait complètement à sa place. Place qu’elle essaye de trouver depuis des années maintenant.  Le sang pur frola des lèvres la bouche de la jeune fille. Elle en frémit. Pourquoi joue t-il avec son cœur comme ça ? Pourquoi la tourmenter."Dors, je surveille ton sommeil » Dormir… Quelque chose don elle rêverait. Elle se tourna vers lui. Elle se mit sur les genoux comme les poses formel qu’on lui a apprit depuis enfant et le regarda. Elle s’inclina main sur les genoux. « Merci pour tout senpai... Aiichiro-Sama. Mais le sommeil m’a quitté depuis longtemps.  " Elle garde la tête baissé le cœur battant la chamade. « est-ce qu’un jour on aura une relation clair et simple ? Ou serais-je toujours une source de tristesse pour toi ?  »  Elle se sentait coupable. Elle ne sait pas vraiment pourquoi, mais elle se sentait coupable. L’amour qu’elle tentait de refouler pour lui, l’a brulait de l’intérieur. Elle avait la sensation d’avoir le corps en feux… La peau qui dégage une température excessive. Mais elle se souvient alors que par rapport à lui, elle n’est rien, juste une humaine, alors les sentiments qu’elle refoule si fort et qui émane des pores de sa peau se canalisent et elle se calme. Refroidissant ainsi les pensé de la jeune femme parfois malsaine de ses crocs contre sa gorge tout en enlaçant le corps de la jeune femme contre lui de façon sensuelle, elle se souvient à quelle point tout ça est ridicule.


   
belle âme

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Loin de moi de te causer du soucis. [pv aiichiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oublions tous nos soucis et profitons de l'air frais loin de tout - Luzia
» OH CONS SEYE ELEC TORO ! VOTRE 12 JANVIER N'EST PAS LOIN !
» Pour que nos soucis s'envolent... [PV Haven]
» Plus loin que dans mes Rêves [PV Nuage d'Or]
» Loin des yeux, près du coeur [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between two worlds ::  :: Le lac-
Sauter vers: