forum rpg inspirée de l'univers de Vampire Knight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pleins de pré-liens vous attendent juste ici nous recherchons notre directeur, les chefs de dortoirs, et encore des familles de sang-purs. N'oublier pas les Scénario.
Le sondage pour le thème du bal est ouvert pour une durée d'une semaine. La prochaine version est presque fini et bientôt prête à être installée.

Partagez | 
 

 Will not let you down ft. Senri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 03/06/2018
MessageSujet: Will not let you down ft. Senri   Lun 6 Aoû - 20:30

Depuis ce fameux soir où il avait fouillé dans les affaires de son colocataire, leur relation demeurait tendue. Assez pour que l’air soit encore plus pesant dans cette chambre partagée et que tous les deux la fuient à l’exception de leurs heures de sommeil. Andha n’appréciait pas et faisait des efforts pour se racheter en ayant bien conscience que ça ne se ferait pas si facilement. Néanmoins, il y avait plus préoccupant que d’être en mauvais termes. Il avait bien vu les cernes sous les yeux de son colocataire, cette fatigue constante et il ne le voyait pas souvent dormir, pas assez du moins pour que sa santé soit optimale. C’est en y réfléchissant, parcourant les couloirs pour aller chercher un livre nécessaire à ses prochaines heures de cours qu’on lui rentre dedans. Plongé dans ses pensées, il ne l’a pas vu venir, rattrapant l’inconnu avant de baisser les yeux sur ce dernier et prendre littéralement peur. Son cœur bat la chamade, il déglutit difficilement et leurs regards se croisent. Senri était devant lui, mal en point qui plus est, assez pour qu’Andha le soutienne un minimum afin de le maintenir debout. « Senri… » c’est tout ce qu’il est capable de dire, massant sa nuque avant de poser ses mains sur les épaules du garçon une fois tous les deux sur pieds. La douleur de la chute passe assez rapidement sous le coup de la surprise. Il l’observe, ce teint si pale, plus qu’à l’accoutumée et les valises qu’il avait sous les yeux en guise de décoration et témoin de son souci de santé. Il ne le laissera pas s’enfuir, même si affronter le bout d’homme restait toujours assez problématique pour lui, ça n’avait rien à voir avec leur relation. En tant que futur médecin, l’étudiant se sentirait coupable et complice de cette dégradation fort visible de l’état du plus jeune.

Son bras prisonnier des mains d’Andha, il ne peut pas vraiment lui échapper et le plus vieux le savait d’office, il ne le lui rendrait pas à coup de sourire et d’étreintes chaleureuses, ses mots seraient aussi tranchants que des poignards et son regard aussi transperçant que la lame de son katana. Il ne l’avait plus revue depuis, abandonnant ses recherches suite à sa magnifique boulette, néanmoins, il devrait s’inquiéter un peu plus si ces évènements pesaient trop sur la santé de Senri. Il était persuadé que c’était lié et ne connaissant rien de lui, il chercherait plutôt ce qui a un rapport avec sa propre personne. Après tout, il avait été attaqué non ? Il soupire. « Ecoute, désolé… je ne vais pas te laisser comme ça il faut que tu ailles à l’infirmerie que tu le veuilles ou non… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Apprenti Hunter
Messages : 246
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 18
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Mar 28 Aoû - 15:17

Will not let you downSenri & AndhaLa fatigue… Incapable de dormir aussi bien que je le voudrais depuis des jours. Pourquoi? Pourquoi il me hante? Pourquoi ce qu’il s’est passé ce soir ne cesse de se rappeler à moi? Pourquoi je n’arrive plus à le détester aussi facilement qu’avant? Ca m’épuise, je n’en dors presque plus. Et je continue de chasser malgré les réprimandes que je me prends de la part des autres, je dois m’entraîner! Si je ne veux pas perdre la main, si je veux obtenir ma vengeance, je ne peux pas me reposer sur mes lauriers! Peu importe que ça joue sur ma santé. J’en ai rien à foutre de dépérir si à la fin j’atteins mon but. De toute façon la seule chose qui me maintient en vie depuis ce jour c’est mon désir de vengeance. Une fois que je l’aurais obtenu, qu’est-ce que je ferais? Je n’aurais plus rien qui me poussera à avancer alors… Mourir ne me fait pas peur, de toute façon c’est tout ce qu’il me reste, au moins je pourrais rejoindre mon frère. Mais pas avant de l’avoir venger. Alors peu importe à quel point je suis mal, à quel point la fatigue a raison de moi, je n’abandonnerais pas. Mais je sens bien que mes forces me quittent peu à peu, laissant place à une immense fatigue, me donnant l’impression que tout mon corps pèse bien plus que son poids de base… Mais peu importe, je m’en fous, il faut que je continue…

J’erre dans les couloirs de l’académie pour me rendre dans ma salle de classe, pestant encore et encore contre ce fichu vampire. Tout ça est de sa faute! Pourquoi je me retrouve dans un état pareil après ce jour là? Pourquoi est-ce que je me torture l’esprit pour un simple baiser? Ca n’avait aucun sens, ça ne voulait rien dire! Et pourtant… pourquoi a-t-il agit ainsi? Pourquoi agir ainsi alors qu’il jouait au méchant vampire? Et pourquoi a-t-il continué sa stupide comédie même après ça? Pourquoi je n’arrive plus à le détester aussi facilement qu’avant? Pourquoi je n’arrive pas à le cerner? A quoi joue-t-il bordel! J’ai beau me torturer l’esprit avec ça, ça ne changera rien, mais même quand je tente d’oublier, ça se rappelle à moi. Chaque nuit ce souvenir vient me hanter, se mêlant aux autres, ajoutant de nouveaux moments qui n’ont pas eu lieux et qui me laissent bien plus perplexe que je ne le suis déjà. Pourquoi je ne cesse de rêver de lui? Ce n’est qu’un vampire de plus à abattre, rien de plus! Alors pourquoi je me mets dans un état pareil? Trop pris dans mes pensées, je ne fais pas attention et finis par rentrer dans quelqu’un. J’aurais sans doute finis au sol s’il ne m’avait pas rattrapé. Je relève le regard pour croiser celui de Andha, celui qui partage ma chambre. Depuis le soir où je l’ai surpris entrain de fouiller dans mes affaires, on ne s’est plus parlés. Comment je dois avoir l’air pathétique maintenant…

Il me regarde presque avec pitié, je déteste cette idée là. Il m’emprisonne le bras avant de me dire qu’il faut que j’aille à l’infirmerie que je le veuille ou non, qu’il ne compte pas me laisser comme ça. Qu’est-ce que ça peut lui foutre? C’est ma santé, je fais ce que je veux avec, je n’ai pas besoin de son aide. De toute façon, une fois que j’aurais eu ma vengeance, ça n’aura plus d’importance. Je sais parfaitement que tuer des vampire de level A n’est pas chose facile et que je risque d’y rester, mais je m’en fous, si je peux les emmener avec moi dans la mort, alors je m’en fous complètement d’y rester aussi!

-Laisse moi tranquille, je n’ai pas besoin d’aide, répondis-je

Même ma voix montrait ma fatigue, j’avais beau tenter d’agir comme je le faisais habituellement, ça ne changeait rien, la fatigue avait eu raison de moi. Mes forces me quittaient peu à peu. Et si ça continuait, j’allais y rester avant même d’avoir obtenu ma vengeance, ce qui était hors de question!
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 03/06/2018
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Mer 29 Aoû - 3:31

Il était clair qu’Andha n’avait rien fait pour améliorer leurs relations, loin de là, contribuant même à l’inverse à ne plus savoir comment s’en sortir pour ne pas irriter davantage l’étudiant avec lequel il partageait sa chambre. Les nuits d’insomnies, il sortait, sans forcément arpenter les rues de la ville, faire le mur depuis la dernière fois était pour lui prohibé, même si l’adrénaline prenait parfois le pas et guidait ses sens vers ce goût du risque prononcé et sans limites. Le futur médecin se demandait parfois comment faire, mais il n’osait plus approcher, ses nombreuses tentatives il les avortait avant même de les mettre en œuvre dorénavant, préférant calmer les choses plutôt que de les aggraver au point de ne plus pouvoir rentrer dans sa chambre. Il en était bien capable au fond, mais il voulait éviter. Seulement, il ne pouvait pas s’empêcher de regarder dans sa direction parfois et d’entendre ce souffle irrégulier, parfois irrité qui lui indiquait que l’autre était toujours éveillé. Dormait-il assez ? Clairement, la réponse était sous ses yeux. Un Senri abattu, l’ombre de lui-même si Andha devait s’exprimer à ce sujet et s’il était passé à côté d’abord en l’aidant à se relever, rien de plus, il s’en serait voulu. Non pas en tant que futur professionnel de la santé, mais en tant que personne, humaine et consciente d’un état d’alerte chez un semblable. Il n’en serait pas digne s’il restait là sous seul prétexte d’être en froid avec l’énergumène.

Le plus vieux s’attendait bien à ce refus catégorique. Besoin d’aide était une suite de mots que le chaton agressif refusait d’intégrer dans son vocabulaire, et pourtant. Andha tenta le tout pour le tout cette fois, soulevant le brun d’une traite et s’étonnant du peu de force qu’il possédait, lui qui l’avait pourtant défendu contre un adversaire qu’il avait pensé halluciné et qui était bien plus grand que lui. « Si tu ne peux même pas te défendre contre moi, tu comptes faire quoi ? » il ne savait pas ce qui n’allait pas, il était impuissant face à cette détresse, mais pas totalement. Il pouvait au moins lui prodiguer quelques heures de sommeil supplémentaires. « Je ne t’aide ni par pitié, ni pour me racheter et je n’attends rien en retour, tu es dans un état qui te permet tout juste de tenir debout, tu crois franchement que tu vas aller loin ? Je ne sais pas quels sont tes objectifs dans la vie, mais ce n’est pas comme ça que tu vas les remplir » et il n’avait jamais parlé aussi justement de toute sa vie, tout en marchant avec Senri qui se débat mollement sur son épaule. « Déteste-moi si tu veux, je m’en fous je crois que tu ne m’aimes pas des masses de toute façon, alors un peu plus ou un peu moins, tant que tu dors un peu qu’importe » Bêtement, pouvoir ainsi manipuler Senri lui faisait plus de mal que de bien. Jamais il ne lui aurait permis d’approcher d’aussi près, encore moins de le soulever de la sorte et pourtant, dieu seul sait qu’il aurait voulu ne serait-ce que pouvoir passer sa main dans la tignasse du brun pour une friction fraternelle, mais pas comme ça et il était aussi inquiet que triste, bien qu’il le cachait encore, revêtant ce manteau épais de mensonges et cette façade glaciale, hypocrite que les autres ont du mal à cerner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Apprenti Hunter
Messages : 246
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 18
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Jeu 13 Sep - 17:12

Will not let you downSenri & AndhaPourquoi je me sentais aussi épuisé? Sans doute à cause de ces foutues questions concernant ce foutu vampire. Pourquoi je me torturais l’esprit avec ça moi? Ca ne sert à rien, je me suis juré de le tuer lui et sa famille, alors pourquoi maintenant je ne sais plus ce que je dois faire? Tout ça à cause de cette soirée! Quelle idée aussi d’agir ainsi! Pourquoi a-t-il fait ça? Peu importe, mieux vaut que je ne cesse d’y penser avant de finir complètement épuisé ou du moins, plus que je ne le suis déjà. On voit à quel point je suis faible maintenant, vu la façon dont Andha me porte sans grands efforts. Et merde… Je déteste me sentir aussi vulnérable et encore plus en présence des autres. Je comprends ses paroles à moitié mais je n’ai pas besoin de ça pour savoir qu’il ne compte pas me laisser tranquille, malheureusement… Il compte bien faire en sorte que je dorme, bonne chance à lui, c’est pas comme ça qu’il va réussir… Je ne demande que ça, du sommeil, récupérer mon énergie… Malheureusement, c’est pas aussi simple, sinon je serais déjà sur pieds, croyez moi. J’ai beau me débattre, je suis tellement faible qu’il me porte aisément. Quel piètre spectacle je dois donner…

-C’est pas comme ça que je réussirais à dormir, tu perds ton temps,
je finis par dire

A moins de me droguer aux somnifères, qui ne sont pas non plus si efficaces que ça, pas sur moi en tout cas, je ne réussirais pas à dormir plus d’une heure et encore, si je réussis à dormir une heure ce serait déjà un miracle. Mais peu importe, j’ai bien compris qu’il ne laisserait pas tomber. Franchement, il ne pouvait pas se contenter de m’ignorer et de me laisser me démerder? Ca m’aurait bien aidé. Déjà que je déteste être aussi faible, mais alors me faire transporter ainsi, non je n’aime vraiment pas ça. Mais bon, ça il s’en fiche bien, il veut juste me faire dormir, quand il comprendra que je ne m’endors pas aussi facilement ces derniers jours, il abandonnera peut-être… Même si j’y crois pas de trop, ce gamin serait capable de m’assomer à coup de massue pour me faire dormir, j’en suis quasiment sûr! Bon peut-être pas, mais il est en médecine alors, je suis sûr qu’il hésiterait pas à me bourrer de médicaments, je déteste ça...

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 03/06/2018
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Sam 15 Sep - 21:38

Les seules protestations du petit chat ébouriffé étaient si dociles qu’Andha avait du mal à ne pas être un minimum anxieux. Il n’est pas masochiste et pourtant aurait préféré se faire incendier sur place par Senri que de le voir dans cet état. Ses explications, les seules qu’il donnait tenait la route, mais devaient surement rentrer par une oreille pour ressortir aussi tôt par l’autre, situation regrettable puisque le futur médecin prenait ses responsabilités très à cœur. Il soulève sans trop d’efforts le poids plume qui le met au défi de réussir à le faire dormir, évidemment il ne savait pas pourquoi, mais il fallait bien trouver une solution et se calmer pourrait déjà être un bon début. Le trajet fut silencieux sous les regards de quelques élèves qui ne dirent rien pourtant. Il n’était pas le seul à qui Senri faisait un peu peur. Il sourit malgré tout, le déposant délicatement sur le lit de l’infirmerie, expliquant la situation au personnel en service qui visiblement n’eut pas besoin de plus pour sermonner le plus jeune à son tour et dire à son camarade de le laisser se reposer. Etrangement, il n’y parvint pas, assurant à l’infirmière qu’il préfèrerait s’assurait que le plus jeune dorme vraiment, non sans garder le silence sur la ténacité de ce dernier et cette hargne caractéristique qu’il décelait malgré tout sous cet air passif.

La pause-café fut la bienvenue, Andha croisait les doigts, restant sagement sur sa chaise tandis que la porte se fermait pour ne laissait entendre que le silence plombant de la pièce. N’avait-il pas sommeil pour lutter ainsi ? où était le problème, était-ce de sa faute ? Il se pinça les lèvres, tenant sa langue au mieux, l’autre ne devait de toute façon pas être en état de pouvoir comprendre les quelques excuses et reproches, quand bien même il n’était même pas certain d’être capable de formuler vraiment ce qui était en train de se passer. Il masse sa nuque, pose son regard sur lui encore, qui ne dors toujours pas. Sur son téléphone, il observe quelques méthodes douces, se disant qu’un médicament ne servirait à rien tant que la nervosité du plus jeune persistait, ça ne ferait qu’accentuer la désagréable sensation d’entre deux mondes et il ne valait mieux pas que cela arrive pour toutes les conséquences que cela aurait. « Tu veux bien me dire pourquoi tu es comme ça ? Qu’est-ce qui ne va pas depuis ces derniers jours ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Apprenti Hunter
Messages : 246
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 18
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Lun 17 Sep - 17:33

Will not let you downSenri & AndhaÊtre ballotté ainsi sous les yeux des autres étudiants, quelle humiliation… Peu importe, de toute façon je me fiche bien de ce que les autres peuvent penser, je ne me préoccupe pas d’eux alors leurs avis, j’en ai strictement rien à faire. Quant à Andha, il semble vraiment décidé à me faire dormir, bonne chance à lui! On arrive à l’infirmerie et il me dépose sur l’un des lits avant d’expliquer la situation à une infirmière. Forcément je me fais réprimander mais je n’en ai que faire de leurs paroles, elles ne savent rien de moi, je ne suis même pas sûr qu’elles aient été mise au courant pour les vampires ces idiotes. Forcément, elle me disent de dormir et demandent à Andha de partir. C’est qu’il est coriace ce crétin puisqu’il refuse de partir sans être assuré que je dormirais. Non mais sérieusement… Et nous voilà, lui assit sur une chaise, moi allongé dans ce fichu lit, dans le silence. J’ai beau ne pas le regarder, je sens bien qu’il m’observe pour vérifier que je dors bien. Malheureusement pour lui, je ne compte pas me laisser envahir par le sommeil. Pour revoir toutes ces images, non merci, de toute façon que je dorme ou non, ça ne change rien au fait que même en me réveillant j’ai l’impression de ne pas avoir dormis, alors à quoi bon?

Alors je reste ainsi, allongé, les yeux fixant le plafond sans rien dire. Andha doit en avoir marre puisqu’il finit par prendre la parole en me demandant pourquoi je suis comme ça, ce qui ne va pas ces derniers jours. Il croit vraiment que je vais lui dire ça comme ça? Il ne me connaît pas encore assez bien pour savoir que ce n’est pas mon style? De toute façon il n’a pas le droit de savoir pour les vampires donc je me vois encore moins lui répondre que depuis mes retrouvailles avec celui que j’ai longtemps considéré comme mon meilleur ami n’ont fait que raviver de douloureux souvenirs dans mon esprit et qu’ils ne cessent de me hanter durant mon rêve, s’ajoutant à l’image de mon frère baignant dans son propre sang, le regard vide. Remarque je serais bien curieux de savoir sa réaction, mais non, désolé, il n’obtiendra rien de moi. Peu importe ce qu’il fera, ça ne changera rien.

-Ca ne te regarde pas.

Non, ça ne le concerne pas et de toute façon il vaut mieux pour lui qu’il reste dans l’ignorance, être au courant ne l’aiderait pas bien au contraire. Alors qu’il arrête avec ses foutues questions parce qu’il n’obtiendra rien de moi.

-De toute façon vaut mieux que tu ne le saches pas


J’ai ajouté ces mots sans vraiment réfléchir et je sais très bien que ça ne va que plus l’inciter à chercher à en savoir plus, mais je m’en fiche, il n’obtiendra rien de moi.


©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 122
Date d'inscription : 03/06/2018
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   Lun 15 Oct - 20:54

Lui faire la morale ne servait à rien et il n’était pas en position de le faire, mais sa colère était telle qu’il n’avait pu se retenir d’expliciter son inquiétude. Il avait préféré passer outre leurs différences pour le bien être de son colocataire qui mourrait surement d’envie de le tuer, mais avant tout de dormir. Après les remontrances de l’infirmière, seuls dans la pièce, le silence reprenant ses droits, l’étudiant en médecine écoute attentivement. Non, ça ne le regardait pas, il s’y serait attendu et laissa un rire amer passer ses lèvres en soupirant par la suite. Comprendre en revanche, ou ne pas être en mesure d’accepter les raisons qui l’ont poussé à se mettre dans cet état, il ne pouvait qu’être frustré, c’était à sa portée, il en était certain, mais il n’avait visiblement pas le droit de savoir selon Senri et quelque chose lui disait que c’était tout à fait lié à leur première fugue en ville. Cette attaque, il ne l’avait pas oublié et s’il n’avait pas cherché plus loin pour ne pas mettre le petit chat en rogne, il en avait retrouvé le goût désormais. Par provocation ou par souci de trouver une solution, au fond, c’était la même chose, le résultat ne serait pas différent et de ce fait, son hésitation était moindre.

« Non, ça ne me regarde pas, mais quand tu te retrouves dans cet état, un peu oui et si tu penses que je vais en rester là tu te trompes, mais on en rediscutera quand tu auras dormi un peu » il espérait de tout son cœur que le jeune homme y parviendrait, mais cette colère qui le maintenait encore dans cet état entre deux faisait frissonner Andha. « Ecoute, au pire, une tisane, j’en utilise quand je suis vraiment mal et ça me calme, l’avantage c’est que ça n’est pas chimique, ça ne créer pas d’accoutumance et il n’y aura pas besoin d’augmenter la dose pour avoir le même effet… c’est magique » ses derniers mots étaient bien sûr dit avec air ahuri, trahissant son agacement qu’il ne laissait que très rarement entrevoir et qui témoignait de son manque de contrôle sur ses émotions, il essayait de ne pas craquer, pour le bien de tous et de se concentrer sur le besoin imminent de sommeil de Senri. « Fais un effort, je ne sais pas où est le problème, mais je vais rester là et je ne bougerais pas avant que tu ais dormi » ce qui était présomptueux, on le renverrait surement en cours, mais il trouvera bien une idée pour ne pas s’y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Will not let you down ft. Senri   

Revenir en haut Aller en bas
 
Will not let you down ft. Senri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» * Agenda - Tatsuya, Miyu, Iwao, Kotaro & Senri ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between two worlds ::  :: Batîment central-
Sauter vers: