forum rpg inspirée de l'univers de Vampire Knight
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Pleins de pré-liens vous attendent juste ici nous recherchons notre directeur, les chefs de dortoirs, et encore des familles de sang-purs. N'oublier pas les Scénario.
Le sondage pour le thème du bal est ouvert pour une durée d'une semaine. La prochaine version est presque fini et bientôt prête à être installée.

Partagez | 
 

 abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 80
MessageSujet: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 13:20






   
Je m'appelle abe toharu, et je suis un vampire. Je suis japonais, j'ai 18 ans depuis 72 ans et je suis né à kyoto. Je suis étudiant à domicile. autrefois membre de la night class, mon état en perpétuel déclin m'a poussé à être jugé trop instable et dangereux. si pendant presque soixante-dix ans, je n'ai montré aucun signe de descente aux enfers, à l'étonnement de tous, cela fait un an que le level e semble me tendre les bras. Au niveau de ma vie sentimentale, je suis célibataire pour le bien commun et hétérosexuel.

    Étant un vampire de niveau d (niveau déclin, niveau déchéance, niveau démence, niveau désolation), je ne maîtrise rien d'autre que le flux de mes pensées, quoiqu'il tend à m'échapper en présence du sang divinement alléchant.
 
Avatar

   
Toharu Abe
vampire - jeon jeongguk - level d
                 
   

   

this is me
   
garçon mélomane, garçon mélancolique et ses yeux-océans qui provoquent l'ivresse des sens. la douceur peinte sur les traits d’albâtre, la tendresse a même les orbes noirs lorsque du haut de sa démence, il s'éprend de chaque humain - infime parcelle de ce qu'il lui manque à ce jour. les lèvres closes, clé des mystères, des secrets ; garçon sensible vit dans la peur. gamin est né à sa place, et l'est resté dans la mort - jamais le mot de trop, la politesse exacerbée, le sourire sincère et bienveillant. et par sa bonté d'âme, il fut l'un des plus populaire de la night class - ces joues, au blanc presque rose lorsque les compliments ricochèrent sur son torse sculpté à même l'argile divin. simplicité. toharu, le vampire qui ne se nourrit que de chants et de prières - que de beauté et d'éphémère. toharu, l'enfant-ange, l'éphèbe mesquin, le diable taquin - toharu, le rire aussi haut que les étoiles, l'innocence à faire gauler la lune.

toharu, le diable à ses trousses,
toharu, l'enfer à sa porte
toharu, l'animal aux instincts sauvages
.

les mains à cette gorge si sèche, les ongles qui creusent le marbre de sa peau aussi froide et dure que la roche. le coeur déjà mort qui s'emballe pourtant d'une soif inapaisable - les yeux qui devinent les ombres et s'affament des malheureux. l'exquise folie qui l'ébranle. les crocs ambitieux à la recherche d'épiderme encore chaud - les pensées se succèdent, s'affolent, et bientôt, ne rêvent que de rouge. échapper à sa nature sans contrôle, ne devenir que l'ombre de lui-même ; aux oubliettes, l'enfant-roi, qu'il se meurt sans un mot. le prédateur rôde et bande ses muscles avant l'ultime bond.
 
this is happening
   
les vampires, mythes et légendes extraites des fins fonds des entrailles de la terre - les buveurs de sang, ces démons que l'on ose à peine nommer dans certaines cultures ; les diables à la beauté gelée, et les effluves de mort qui accompagnent chacun de leurs mots. des histoires, des inventions destinées à faire pâlir les enfants, à les forcer au sommeil en certains soirs agités. des contes montés de toutes pièces pour fixer le sang dans les veines - il le pensait, jusqu'à ce que les crocs acérés effleurent ses hanches, fassent basculer sa vie en lui offrant l'éternelle mort.

désormais des leurs, gardien de la crypte des secrets, les lèvres closes face à ceux qui ignorent encore - et il les envie si férocement, ces insouciants auxquels il appartenait il y a bientôt un siècle. ces humains qui ne représentent aujourd'hui qu'insectes à son existence, mais qu'il chérit en silence. perché à sa fenêtre, du haut de sa tour d'ivoire, il se plaît à les contempler, et envier le temps où il pouvait laisser l'angoisse le dévorer - le dévorer, sans risque de dévorer un esseulé.

et dans sa mélancolie, le soleil n'est pas si noir. l'espoir fait battre le palpitant figé ; les chasseurs et leur traque insufflent une raison de vivre. leur échapper, jusqu'à prendre la décision de s'y abandonner.
 

   

Rolakosta
   
bon, rolakosta, c'est un pseudo qui date beaucoup trop - je reprends peu à peu le rp   je suis toute jeune et c'est mon enfance que vous avez mis en image là, parce que vampire knight, c'était mon crush   rien que pour ça, je vous aime déjà  

   
Code:
<pris>jeon jeongguk ☽</pris> {bts} <pseudomembre>toharu abe</pseudomembre>

Code:
<one>métier (ou matière si professeur) ☽</one> <pseudomembre>prénom p. nom</pseudomembre>
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 80
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 13:21

once upon a time
let me tell you my story


kyoto ; 1938 - ces pensées toujours droites - et pourtant aussi acérées que les lames les plus affûtées. ces postures formelles, et les mots toujours justes - presque millimétrés. toharu, l'enfant attendu. l'enfant du milieu - celui de qui l'on espère jamais trop, celui sur lequel on ne pose pas le poids d'une destinée fatale, mais celui que l'on aime indéfiniment. gamin sage, à l'éducation parfaite. la peau d'ivoire, les cheveux noirs : contraste parfait et fierté d'une mère aux lèvres rouges. l'enfant qui ne tâche pas, n'éclabousse pas en vagues surfaites - l'enfant que l'on présente à tous, dans une société peu désuète.  on le promet à toutes, même aux plus jeunes et celles à naître, on porte son nom et on le chante du bout des lèvres. kyoto, 1956 et ces robes, ces parades, ces festins, ce luxe, cette découverte du monde. on y grandit dans un cocon, se rassasiant de la richesse des âmes et du mobilier - on se plie au règles. et jamais, on ne franchit les lignes dangereuses. toharu, les flirts sans répercussion, sans conséquences - les nuits passées au sein des draps froissés, les râles que l'on murmure contre les lèvres à demies closes. les découvertes, les expériences et les crocs sur les seins blancs : son secret et celui de ses dames, de ses muses. parce que gamin est droit, et ne peut se muer en honte, en drame, et imposer à ses parents la funeste destinée du rideau final en société. et c'est ainsi, à kyoto, en 1956 : mascarade sans fin, ballet éternel : les anges se dévoilent démons, et au petit matin, retrouvent leurs manteaux de plumes.

mais il rêve du monde,
le monde que l'on découvre sans ne jamais le comprendre,
le monde que l'on veut pourtant comprendre,
parce qu'on est jeunes.

l'erreur fatale.

elle est renversante, une beauté qui semble figée au travers du temps - mais n'a que seize ans. divine enfant, délicieuse succube et éternel regret. toharu, les sens enivrés, s'échoue au lit de l'ingénue. les feulements dans la voix, les promesses fictives d'un bonheur tacite, et ils refont le monde - celui qui s'arrêtera au levé du soleil. mais divine est captivante, et d'elle, il ne sut se détourner. et à elle, il ne put échapper. les lèvres tendrement apposées au creux de l'aine du plus âgé, la pointe de la langue redessine cette peau blanche.

le baiser mortel,
qui le consume.
l'éternel blasphème,
de cette enfant de seize ans.
celle qui porte la jeunesse
depuis bientôt cent ans.
le baiser mortel,
qui le consomme.
et dans une dernière danse,
juste au dessus de la hanche,
féline devient cruelle.


dix huit ans, et l'éternité pour en profiter. malédiction, le cœur ombragé ; et la divine s'est enfuie aux premiers rayons. elle, et son rire-carillon qui le poursuivra,  pour un « toujours » - bien trop long.









l'ennuie - le ferme, le grand. celui que l'on ressent uniquement lorsque l'on a déjà tout fait, lorsque le temps devient infinité - indéfiniment exponentiel. on trompe le temps comme l'on pense pouvoir le duper - on apprend des choses que l'on ne pensait pas retenir : la musique, la science, les arts. on découvre les plaisirs insoupçonnés, les péchés, les sensations. et un jour, on se lasse. sept décennies que le sort s’apitoie pour lui, ne laissent que l'amertume d'un pays en changement - le déboussolement. la mort des parents, ceux que l'on a jamais pu revoir mais que l'on surveille de loin sans vraiment y croire. sept décennies et le prix de la paix, pour qu'on comprenne qu'il ne représente aucun danger.

tomoeda, 2018 -  sept décennies et le prix de la paix, pour qu'on comprenne qu'il ne représente aucun danger. foutaises. le destin n'est que plus cruel et de toharu, se jouait en ronronnant. entre ses griffes qu'il extirpe peu à peu de leurs cocons, le chat s'apprête à dévorer le garçon.
(c) code par lorelei sebasto cha kusumitagraph pour vampire knight
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 13:27

OMG ce personnage a l'air beaucoup trop cool réserve moi un lein

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 216
Date d'inscription : 29/04/2018
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 13:30

Jungkook Super choix d'avatar!
En tant que Sang-Pur, peut-être pourrais-je être utile un de ces jours
Bienvenue et bon courage pour ta fiche! Si tu as des questions, le staff est là
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 80
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 13:36

merci beaucoup vous deux, vous êtes adoraaaables
et je garde l'idée dans un coin de la tête, autant pour le côté sans pur que pour les liens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2018
Age : 22
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 15:53

Bienvenue!

Kookie Hâte d'en lire plus sur ton personnage!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2018
Age : 80
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 23:11

merci beaucoup itachi, et au passage gros crush sur le prénom, c'est comme ça que je pensais appeler toharu avant de voir que c'était pris, alors je ne peux qu'approuver
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Métier : Chargée de discipline à l'université Eirin
Messages : 431
Date d'inscription : 22/04/2018
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   Lun 14 Mai - 23:20

Félicitation!
Le monde s'ouvre à toi


comme dit par mp mon chaton d'amour TA PLUME OMG, je sent que je vais prendre un régal à te suivre

Te voilà finalement validé(e)! Une bonne chose de faite! Pourtant, ton aventure sur le forum ne fait que commencer. Je t'invite à passer par les demandes, une section qui permet de recenser les informations importantes sur ton personnage. N'oublie pas ensuite d'aller créer ta fiche de liens ici ainsi que ton sujet récapitulant tes rps dans ce forum. Si tu recherches des personnages importants pour ton personnage, n'hésite donc pas à poster parmi les disparus. Sur ce, amuse-toi bien sur Vampire Knight!
(c) code par lorelei sebasto cha kusumitagraph pour vampire knight

_________________
+ TU ES L'ARROGANCE DE MON ÂME +

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.   

Revenir en haut Aller en bas
 
abe toharu ❥ le souffle glacé de la faucheuse.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» ¤ Température glacée & Tempérament de feu ¤
» Un souffle de luxure [Hans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Between two worlds ::  :: Le formulaire d'inscription :: Fiches validées-
Sauter vers: